LES COMPAGNONS DU TOUR DE FRANCE - Enseignement

Le compagnonnage a pour double but de former des hommes en même temps que des professionnels qualifiés. Il permet à chaque individu l’accomplissement de ses possibilités culturelles et professionnelles, grâce à l’exercice de son métier.

Un diplôme de base en poche, le jeune part faire son « tour de France ». Quatre à six ans sont nécessaires, selon les besoins de chacun, avant d’être reçu « compagnon ». Le jeune « itinérant » va d’étape en étape sur le réseau des sièges de la Fédération compagnonnique (hébergement, restauration, salles de cours), au rythme d’une à deux villes par an, en tant que salarié. Ce voyage permet la découverte des techniques, des matériaux, des méthodes et des moyens de travail, différents d’une région à l’autre et d’un pays à l’autre. Le voyage constitue, au-delà de la rencontre des techniques et des expériences, ce parcours de la vie au cours duquel l’homme se construit grâce aux épreuves à surmonter et aux étapes à franchir.

Parfaire sa formation sur le tour de France c’est :

- approfondir son métier jusqu’à le maîtriser dans les moindres détails,

- apprivoiser la matière,

- intégrer les gestes, les tours de mains ancestraux et les techniques de pointe,

- élargir ses facultés intellectuelles,

- pratiquer l’esprit de solidarité,

- apprendre à transmettre son savoir.

Lorsqu’il se sédentarise à l’issue de son périple, le compagnon est un homme accompli, reconnu et conscient de son rôle au sein de la société contemporaine.

http://www.compagnons.org/index.html

Publié le Mercredi 03 Juillet 2013 à 08:21