Urbanisme et élaboration du PLU - Urbanisme

L'URBANISME ET LE PLAN LOCAL D'URBANISME (P.L.U.)

L’élaboration du dossier de PLU d’Aigueblanche sera conduite par un bureau d’études prestataire et suivie par les élus communaux de la commission PLU. Les études initiales réalisées par l’APTV pour la réalisation du SCoT pourront être réutilisées par la commune d’Aigueblanche. Le PLU concernera l’ensemble du territoire communal et sera compatible avec les orientations retenues dans le dossier du SCoT de Tarentaise Vanoise.

Lorsque les PLU seront finalisés dans les communes, un bureau « assemblier » mandaté par la CCVA (Communauté de Communes des Vallées d’Aigueblanche) jugera alors de la cohérence et de l’uniformisation des PLU au niveau intercommunal (PLUi). Il pourra alors proposer des reprises ou adaptations des documents communaux. La compétence urbanisme restera toutefois du ressort de chaque commune.

Si pour beaucoup d’entre nous l’urbanisme demeure un domaine plutôt abstrait et représente une idée ou une conception de l’aménagement et du développement du territoire qui ne nous concerne que peu ou pas du tout, il en est tout autrement pour d’autres, notamment pour l’ensemble des élus de la commune qui ont la charge de faire appliquer les règles d’urbanisme sur le territoire d’Aigueblanche. Même si ces règlements peuvent paraître contraignants pour certains, ils représentent la garantie, pour chaque citoyen d’Aigueblanche, d’un cadre de vie et d’un environnement communal préservés dans le respect de ses droits d’individu.

PERMIS DE CONSTRUIRE : les dossiers de demande sont généralement correctement établis et complets au prime abord et n’appellent pas de remarques particulières.

DECLARATION PREALABLE DE TRAVAUX : à l’instar des permis de construire, ces demandes sont de véritables dossiers d’urbanisme constitués d’une part, de l’état initial existant et d’autre part, et selon les cas, de plans cotés, coupes, photographie d’insertion paysagère et descriptif des travaux.

On remarque et on peut regretter que pour beaucoup de nos concitoyens, ces dossiers de travaux (annexes d’habitation, modification des façades ou des toitures, construction de murs et clôtures…) sont considérés un peu trop à « la légère » (se bornant à un simple courrier d’information au Maire), voire totalement ignorés (commencement des travaux sans prévenir les services de la Mairie) ! Pour les demandes de permis de construire et de déclaration préalable, les dossiers sont visés par l’Architecte consultant de la commune et transmis aux services de l’Administration départementale pour instruction avant d’être acceptés ou rejetés.

Avant de se lancer dans l’établissement d’un dossier et dans le but d’éviter les pertes de temps (modifications et demande de pièces complémentaires), il est conseillé de se renseigner auprès des services de la Mairie et de l’Architecte consultant communal (service gratuit).

AUTORISATION COMMUNALE : elle est donnée directement par le Maire de la commune pour des travaux d’entretien ou de réfection à l’identique n’entrainant pas de modification de l’aspect, ou de la destination des constructions (ravalement de façades, changement de volets, réfection de clôture).

En conclusion, l’application du nouveau PPRI, l’appropriation du SCoT, l’élaboration du PLU, l’application de la loi ALUR, la communication et l’information aux citoyens de tous les changements à venir vont donner de l’occupation aux nouveaux élus communaux de la Commission d’urbanisme.

Voir ci-dessous le point de situation du PLU présenté lors de la réunion du Conseil municipal du 9 juin 2016 (CLIC sur le PDF pour le télécharger) :

 

                                                    pointplu

Publié le Samedi 18 Avril 2015 à 13:45